Responsive design

Responsive design ou Adaptative design : quelle solution choisir ?

Responsive design ou Adaptative design : quelle solution choisir ?

Les sites modernes doivent avoir un aspect et un fonctionnement corrects sur tous les écrans. Ce n’est pas vraiment un scoop, car les concepteurs de sites Web le savent depuis des années. Mais il existe plus d’une façon d’y parvenir, comme le responsive design ou l’adaptative design, dont nous allons parler dans cet article.

Il peut y avoir une certaine confusion lorsqu’il s’agit de la terminologie utilisée pour décrire ces techniques. Comme pour de nombreux aspects de la conception et du développement, nous sommes inondés de mots à la mode. Parfois, ils sont tellement mélangés que nous les utilisons (à tort) de manière interchangeable. Il est vrai que la le responsive design ou l’adaptative design ont un objectif final similaire : garantir une expérience utilisateur optimale sur les grands écrans, les petits écrans et tout ce qui se trouve entre les deux. Mais ils adoptent des approches très différentes pour y parvenir.

Aujourd’hui, nous allons examiner ces différences afin de vous aider à choisir la bonne solution pour vos projets.

Qu’est-ce que le responsive design ?


Le responsive design, qui est la plus courante des deux techniques, réorganise le contenu en fonction de la taille du navigateur.

Les requêtes multimédias CSS sont utilisées pour définir un ou plusieurs points d’arrêt, c’est-à-dire des résolutions d’affichage auxquelles les éléments sélectionnés d’un site Web s’ajustent en conséquence. Les points d’arrêt sont souvent définis de manière à imiter les tailles d’écran des appareils mobiles les plus courants, y compris les téléphones et les tablettes.

La navigation réactive en est un exemple courant. Imaginez une barre de navigation pleine largeur s’affichant sur des écrans plus grands (ordinateurs portables et de bureau). Lorsque la fenêtre d’affichage se rétrécit, le menu pourrait être configuré de manière à s’adapter de plusieurs façons pour utiliser l’espace disponible. Ensuite, sur le plus petit des écrans mobiles, cette même navigation est cachée sous un menu « hamburger ». C’est ce qu’on peut voir sur mon site de burger à Paris (oui, c’est fait exprès !).

Les mises en page multi-colonnes réactives sont également très populaires. Les concepteurs les configurent souvent pour qu’elles s’empilent les unes sur les autres sur les petits écrans. Sur les écrans de taille moyenne, comme les tablettes, les colonnes peuvent rester intactes ou s’empiler partiellement. Cette fonctionnalité est en fait intégrée aux spécifications CSS telles que Flexbox, qui ajuste automatiquement les colonnes en fonction de la taille de l’écran.

Avantages du responsive design


Le plus grand avantage de l’utilisation du responsive design est peut-être que les utilisateurs obtiennent essentiellement le même site Web sur tous les appareils. Cette continuité permet aux visiteurs fréquents de trouver plus facilement ce qu’ils recherchent.

En outre, l’ajout d’éléments réactifs au CSS est relativement simple. Il suffit de prendre ce qui s’affiche sur le grand écran et de l’ajuster en conséquence pour les différents points de rupture. Même les sites Web plus anciens, conçus avant la révolution des smartphones, peuvent être adaptés sans trop de difficultés.

Enfin, étant donné que le contenu et l’URL d’une page donnée sont les mêmes dans toutes les fenêtres d’affichage, un design réactif est meilleur pour le référencement. Grâce à cette cohérence, les moteurs de recherche ont tendance à traiter ces sites Web un peu mieux.

Inconvénients


Le passage au responsive design n’est pas toujours une bonne nouvelle. Certaines mises en page de sites Web peuvent convenir à un grand écran, mais sont plus difficiles à gérer sur des écrans plus petits.

Des quantités massives de défilement peuvent être nécessaires – même si cela n’est plus aussi tabou qu’avant. De même, certains éléments interactifs ou à forte composante codée peuvent être tout simplement trop lents et encombrants pour être utilisés sur un téléphone.

Qu’est-ce que l’adaptative design ?


L’adaptative design, également appelée « amélioration progressive », est le processus qui consiste à créer plusieurs mises en page fixes pour différentes tailles d’écran. En substance, un concepteur peut créer des expériences complètement différentes pour les téléphones, les tablettes et les ordinateurs de bureau.

L’idée est de commencer par quelque chose de très basique, puis d' »améliorer » l’expérience pour les écrans plus grands. Plus l’utilisateur dispose de surface d’écran, plus il y a de fonctionnalités disponibles.

Pour visualiser la différence entre conception responsive design et adaptative design, observez comment un site Web donné réagit lorsque vous redimensionnez votre navigateur Web sur un appareil de bureau.

Un site Web responsive ajuste continuellement le contenu lorsque vous atteignez des points de rupture spécifiques. Les colonnes peuvent s’empiler, les conteneurs et la typographie peuvent s’adapter.

Avec un site Web adaptatif, il n’y a pas de mise en page qui change constamment. Au lieu de cela, de nouveaux points de rupture peuvent apporter des mises en page complètement nouvelles – et donc, même des différences potentielles dans le contenu. Par exemple, certains éléments jugés inutiles sur un téléphone peuvent être complètement supprimés.

Avantages de l’adaptative design


La mise en œuvre d’un adaptative design signifie que les utilisateurs sont vraiment au premier plan. En concevant une expérience distincte pour une taille d’écran spécifique, les concepteurs peuvent limiter les points douloureux qui accompagnent souvent les sites réactifs.

Les utilisateurs mobiles, par exemple, ne verront que les éléments de conception et de contenu qui les concernent. Le site web devrait, en théorie, être plus facile à naviguer et le contenu plus facile à assimiler sur ce petit écran tactile.

Puis, à mesure que la taille de l’écran et la puissance de calcul augmentent, ces fonctionnalités supplémentaires sont ajoutées. La conception adaptative, c’est comprendre que le web n’est pas un produit à taille unique.

Inconvénients


Comme vous créez des expériences distinctes, la mise en œuvre des techniques de conception adaptative peut prendre beaucoup de temps. Cela est particulièrement préoccupant pour les projets dont le budget, les délais ou les deux sont serrés.

Il y a aussi le risque d’une expérience utilisateur incohérente. Le souci du détail est ici d’une importance capitale, car un site Web doit offrir une apparence, une sensation et une fonctionnalité distinctes mais similaires. Si vous oubliez un détail ou si vous prenez de mauvaises décisions au cours du processus de conception, vous risquez de compromettre la possibilité d’utiliser le site sur un ou plusieurs appareils.

En parlant d’appareils, de nouveaux sont constamment mis sur le marché. Certains d’entre eux ont des fenêtres d’affichage uniques et il est concevable que la « mauvaise » mise en page leur soit proposée. Il peut donc être nécessaire de procéder à des vérifications de routine pour s’assurer que votre site fonctionne avec les dernières technologies.

Le référencement est également un sujet de préoccupation pour les sites qui proposent des éditions pour mobiles uniquement en utilisant « m.votreite.com » et autres. Cela n’entrera pas en ligne de compte dans toutes les situations, mais cela vaut la peine d’y réfléchir si votre projet est concerné.

Choisir la bonne technique de conception


Comment savoir quelle technique est la mieux adaptée à votre projet ? Dans de nombreux cas, il s’agit d’une question de temps et d’argent. À cette fin, les techniques de conception en responsive design sont plus rapides et moins coûteuses à mettre en œuvre.

Si vous utilisez des produits tiers comme des thèmes WordPress – qui sont souvent fournis avec des styles responsive – cette décision a déjà été prise pour vous.

Cependant, le design adaptatif a toujours sa place. Pour les sites Web plus importants qui disposent du budget et du temps nécessaires, les concepteurs peuvent créer une expérience exceptionnelle pour chaque appareil en utilisant des techniques adaptatives.

Dans tous les cas, l’essentiel est de s’assurer que votre site Web fonctionne bien pour chaque utilisateur. Heureusement, il existe deux méthodes très éprouvées pour y parvenir : la conception responsive design ou adaptative design.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *